Si vous me lisez depuis un moment, vous connaissez le lien étroit entre votre maison et vous, entre son énergie et la pêche que vous avez au quotidien.

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une personne avec qui j’ai échangé, que nous appellerons Germaine. Voilà ce qu’elle me confiait :

“Quand je rentre chez moi, je ressors aussi vite. Je ne veux pas faire face à mon bordel. Je me sens trop mal chez moi. Je préfère sortir plutôt que de commencer. Et de toute façon, je ne sais même pas par quoi commencer.”

Alors qu’en est-il si votre maison est en bordel ?

Et bien, pour faire court, c’est le bordel dans votre vie.

J’emploie un mot un peu fort pour vous interpeller. Vous allez comprendre pourquoi dans un instant.

Si vous ne me lisez pas depuis aussi longtemps que ça, je vais prendre le temps de vous expliquer l’impact d’une maison en désordre :

  • L’énergie circule mal ce qui engendre un sommeil de mauvaise qualité
  • On recherche ses affaires ce qui crée des tensions au sein du foyer, ou envers soi-même si on vit seul
  • On passe plus de temps à faire le ménage sans en voir le bout
  • Nos projets n’avancent pas, on se sent comme engluée
  • La fatigue s’accentue et peut virer jusqu’à l’épuisement

Et même en sachant tout cela, je comprends, Germaine.

Je comprends qu’elle n’ai pas envie de s’y coller. Parce que ça fait peur, ça nous renvoie une image de nous qu’on a pas envie de regarder, ça nous met fasse à un échec, à “mais comment j’ai pu en arriver là ?”. Et surtout, surtout, ça nous met face à notre capacité (ou non) de prendre notre vie en main.

Ranger, désencombrer, c’est donner de la place à la nouveauté. Et même si ce n’est pas conscient, cette nouveauté peut faire peur. Peur au point de ne pas s’y mettre.

Vous êtes donc face à un choix.

Et cela s’applique à toutes les situations de la vie. Lorsque vous êtes dans une situation qui ne vous convient pas, que ce soit vivre dans une maison en bordel, être dans une relation toxique, ressentir un blocage professionnel, la solution ne viendra pas par la fuite.

Faire un choix, c’est prendre une décision et s’y engager à 100%. Même si c’est difficile.

Belle journée !

Nadège