#J19 de mon challenge « 21 jours pour ranger ma maison du sol au plafond »

Je souhaite partager avec vous comment j’ai décelé une erreur à ne pas commettre quand on trie. Et comment, je le sais, parce que je l’ai faite !

Comment trier ses livres ?

Lorsque j’ai lu le livre de Marie Kondo : la magie du rangement, j’ai décidé de le mettre en pratique tout de suite dans ma vie.
J’ai donc entrepris le rangement de ma bibliothèque. J’ai mis tous les livres sur la table du séjour (encore elle, elle est très sollicitée dans mes rangements). Je ne mets pas par terre les objets que je trie comme le conseil la méthode KonMari et ceux pour deux raisons :
– Parce que trier ses affaires au sol, ce n’est pas agréable pour son dos. Je ne trouve pas cela pratique.
– Parce que en Feng Shui, poser ses affaires au sol les chargent en énergie négative. C’est pour cela qu’il n’est pas conseillé de stocker ses papiers par terre, par exemple.

J’ai fait un tri drastique en prenant chaque livre dans mes mains :
→ Si le livre me met en joie : je garde
→ Si le livre ne me met pas en joie : je mets dans le carton pour le prochain vide grenier

Quelle erreur ai-je faîte ?

De prime abord, pas d’erreur à l’horizon. Mais à y regarder de plus près, j’en ai fait une à l’insu de ma conscience (oui !).
Quand on trie, quand on désencombre et surtout si vous vous êtes déjà penché sur le sujet, vous savez que les phrases du type :
– « Cela pourrait peut-être, hypothétiquement resservir un jour… »
– « C’est un tel qui me l’a donné, offert… Je ne peux pas lui faire ça » (Vous lui faîtes quoi au juste ?)
– Etc.
Ce type de phrase n’est pas constructif et surtout n’est pas juste pour vous. Mais alors où est mon erreur ?
Lors du vide grenier qui a suivi le rangement de mes livres, j’ai pris conscience en voyant MON livre dans les mains d’une autre personne que je l’aimais ce livre, qu’il me mettait en joie pour reprendre l’expression de Marie Kondo.
Comment êtes-ce possible ?
En fait, je me suis dit cette phrase : « Ne garde pas ce livre, tu ne le reliras jamais ». Mais c’est pas la question !!!

Lorsque vous triez vos objets, soyez attentif et demandez-vous en toute sincérité si vous aimez cet objet, s’il vous met en joie. RIEN D’AUTRE !

#J19 : le bilan

J’ai trié à nouveau mes cartons de livres en conservant et en « sauvant » les livres mis là par erreur.

J-2 avant la fin du challenge, sensation étrange.
J’ai le sentiment d’être dans un sas. Un peu comme à la fin des vacances : vous avez profité de chaque instant, et vous ne savez pas si vous avez envie que ça termine ou que ça se poursuive (Je ne sais pas si vous avez déjà éprouvé cela, c’est peut-être parce que j’ai la chance de faire un travail que j’aime et qui m’anime…). Je suis à la fois impatiente de dresser le bilan et en même temps, je me sens bien dans ce challenge.
Ce qui est sûr c’est que dans deux jours, le challenge se termine. Et que dans deux jours, pour vous remercier de m’avoir suivi, je vous ferai part de la surprise que j’ai concoctée pour vous. Pour la recevoir, rien de plus simple, inscrivez-vous juste en-dessous.

A demain !

Suivez-moi !

[wysija_form id=”1″]