J3 | Découragement total : passera, passera pas?

Nombre de pièce prévue : 1
Nombre de pièce réalisée : 0,5
Observation particulière : Sachant que je dois faire 1,43 pièces par jour et que j’ai fait 2,5 pièces au total en ce jour 3. Suis-je en retard ?*

Difficulté du jour
Je me sens découragée devant l’ampleur de la tâche. Je vois mon travail à faire pour la fin de semaine, en parallèle du défi. Je me sens sous la pile. Comment vais-je m’en sortir ? Je ne vois pas d’issu. J’ai pu consacrer très peu de temps au défi ce jour. Cela engendre que j’ai même pas fini la pièce commencée. Elle est restée dans un état de chaos à l’image de ce que je vis.
Et surtout, cette course après le temps me fait perdre ma joie et mon enthousiasme à prendre soin de ma maison.

Kif du jour
J’ai beau cherché. Rien à signaler.

Vais-je continuer mon Défi TA maison ?

Soyons clair, c’est hyper dur d’écrire pour moi. Ce qui est une chose rare. C’est pas fluide, mes doigts ne pianotent pas sur mon clavier. La confusion de mon esprit se retranscrit dans mes mots ou plus exactement dans cette absence de mots.
Je me demande si je vais poursuivre. Je vous parlais d’être juste pour soi. Et je ressens tellement de pression que je sais que ce n’est pas juste pour moi (ni pour mes proches en première ligne) de poursuivre avec ce même rythme.

Arrêter ? Reporter ? Différer une partie ? Je ne parviens pas à répondre à ces questions.

J’ai beau tourner mes impératifs dans tous les sens. Mathématiquement, ça ne tient pas dans le temps. Et l’idée de reporter me parait difficile au vu du planning des semaines à venir, pour ne pas dire impossible. Abandonner ? Du coup, je décide d’écrire une lettre à l’Univers pour qu’il ouvre un espace temps rien que pour moi. Oui, même découragée, je suis encore très créative 😉

Voici les deux questions avec lesquelles je suis :
  1. Est-ce que je n’en fais pas trop dans mon ménage de printemps ? Ne pourrais-je pas alléger ?Voilà, dans chaque pièce, je fais le ménage du sol au plafond pour reprendre une expression familière et j’en profite pour ranger à fond au passage.
    Voilà donc ma to do list de base pour faire le ménage de printemps d’une pièce :
    – Faire la poussière -penser aux plinthes et aux recoins
    – Aspirer
    – Passer la serpillère
    – Vider les placards, les nettoyer, les re-ranger en optimisant et en triant si nécessaire
    – Bouger les meubles pour nettoyer derrière et en-dessous.
    – Laver tout le linge (draps, rideaux, serviettes, couette, etc.)
    – Nettoyer les vitres
    – Passer le plumeau sur les murs
    – Dépoussiérer lustre
    – Nettoyer les interrupteurs et les poignées de portes
    – Enlever les éventuelles toiles d’araignées
    – Expliquer aux dites araignées qu’ici c’est chez moi
    – Faire mon rituel de fin

    Je sens en vous partageant ça que j’ai pas envie de renoncer à ça. Voilà une chose qui se clarifie pour moi. Yes ! Je préfère ne pas avoir fait toutes les pièces dimanche soir que d’avoir fait du à moitié peu satisfaisant. Pour moi, encore une fois.

  2. Comment puis-je concrétiser quelque chose si je n’y crois ?Alors, là pour moi, très clairement, cela se corse. J’apprends à me détacher du comment et à passer à l’action sur un projet qui me motive. Même si je ne vois pas comment je vais faire. C’est-à-dire que je me lance et j’avance petit à petit pour trouver des solutions au fur et à mesure. ça, je commence à savoir le faire.
    Mais franchement, là, si je n’y crois plus. Alors j’ai le sentiment que c’est foutu d’avance tel un bon CQFD !

Les conseils du jour

sous forme de mantras
  • Faire au mieux
  • Une mauvaise passe, c’est pas la fin. C’est juste une mauvaise passe.

Quoique je décide, je vous dis à demain !
Nadège

*Réponse au problème : Oui, Nadège est en retard de 1,79 pièce précisément.