Je vais vous dévoiler mon processus de création dans la matière.

Mais avant d’aller plus avant, de quoi je parle exactement ?

Je vous parle de ce qui fait que ce que je souhaite se réalise, je vous parle de cette petite voix en interne qui me souffle -avant même de me murmurer- que ce serait super méga chouette que… A compléter au gré de mes envies, de mes souhaits, de mes rêves.

Et surtout, je vais vous parler du dernier truc que j’ai identifié comme une réalité qui me parait aujourd’hui contraignante.

Alors voilà comment ça se passe pour moi en interne :

  1. Il y a un souffle à peine audible qui se transforme en murmure
  2. Le murmure arrive à ma conscience, mais quelque chose en moi n’entend pas vraiment
  3. Puis, je reconnais entre moi & moi que c’est vrai, j’ai envie de… à compléter au gré
  4. J’ose en parler en catimini à des personnes bienveillantes et de confiance
  5. J’en parle ouvertement au Monde
  6. Cela se réalise VRAI-MENT !!!

Attention ! Là, je vous parle de GRANDES envies, de SUPERS souhaits, de MEGA rêves. Il n’est pas question du prochain dessert que je vais manger au prochain déjeuner.

Je vous parle de choses comme :

  • bâtir mon entreprise
  • écrire un livre
  • créer ma liberté financière

Et voilà, ce que j’ai compris pas plus tard qu’hier, je passe trop mais alors beaucoup trop de temps entre la phase 1-3 et la phase 4-5. Ce qui fait que je peux passer genre 2 ans, c’est long 2 ans, juste sur la phase 1-3. Ouais !

Mais par contre, mais par contre (et non, c’est pas une erreur de frappe cette répétition), quand je décide de l’annoncer au monde, de me lancer, alors c’est juste SPECTACULAIRE ce qui se passe.

Je disais à qui voulait l’entendre que pour mon prochain livre, l’éditeur viendrait à moi. Rien que ça. J’avais vraiment pas envie d’en chercher un. Je voulais écrire sans cette contrainte. Et qu’est-ce qui sait passé ? L’éditrice m’a contacté, et à la fin du rdv, elle me disait : “c’est ok !”. Cerise sur le gâteau : on avait exactement la même vision du livre que je souhaitais créer. MA-GI-QUE ! (voilà la musique qui me vient ICI, vous pouvez vous arrêtez pour danser si vous voulez, comme je viens de le faire 🙂 ).

Alors aujourd’hui, je décide solennellement devant vous d’écouter le murmure de ma voix intérieur et de le crier au monde.

Et je commence maintenant : Je vais écrire un best-seller.

Ma vie ne veut plus attendre d’être vécue.

Nadège

P.S. : pour être honnête et transparente avec toi, oser affirmer ça devant vous tous n’est pas si simple qu’il ne pourrait y paraitre de prime abord. Et une petite voix me murmure encore par moment : “mais pour qui tu te prends ?” A cela, je réponds, je me prends pour celle que je veux être, que je suis et qui trop longtemps c’est tapis dans l’ombre de peur d’être sous le feu des projecteurs.

P.P.S : en ce moment, je propose au gré de mes inspirations un contenu inédit sur ma page Facebook. Si ça te dit, rejoins moi !

Psittt… En coulisse, il se prépare des choses, je reviens très bientôt pour t’en parler.

A noter : je sais que je vouvoie et tutoie dans ce même article. Là, n’est pas l’essentiel. L’essentiel est qu’est-ce que tu as envie de vivre, de t’autoriser à faire depuis trop, mais alors trop longtemps.