Je vous mens.
Et je vais vous dire pourquoi.

Mais avant, j’ai envie de partager ce que j’ai observé en lisant deux livres qui de prime abord sont bien différents.

→ J’ai lu Entretien avec mon évier de Marla Ciley :

C’est la méthode Flylady pour prendre soin de sa maison. Marla explique comment reprendre le contrôle de sa maison pas à pas. Il y a une partie consacrée aux rituels du matin et du soir. L’une des clés selon elle pour garder une maison propre et rangée. Et ce n’est pas moi qui la contredirait sur ce point. Je l’ai mis en place depuis… Je ne sais plus quand. Je pourrais dire que dès que j’ai été autonome, à partir du collège, j’avais déjà mes routines du matin. C’est pour dire si ça date ! ahahah

→ J’ai lu Miracle Morning de Hal Elrod :

Ce livre explique les rituels du matin à mettre en place pour réussir dans la vie en commençant par prendre du temps pour soi quand la maison est encore calme. Lire, écrire, méditer, affirmer, visualiser et faire du sport sont ces six clés de réussites. Avec cette souplesse de laisser à chacun d’entre nous le soin d’organiser, et déterminer le temps à consacrer à chacune de ses activités pour bien commencer sa journée.

Le point commun de ses deux livres.

Ça fait plusieurs mois que j’ai fait cette observation. Et je me disait : “Nadège, tu ne vas quand même pas faire un article pour dire ça”.  Et ben si, elle l’a fait. Parce que je sais du plus profond de mon intérieur qu’ils le font  !!! Face à cette observation, je me disais d’un ton amusé : “ON NOUS MENT”.
Et, je vais vous dire où je veux en venir. Dans chacun de ses livres, on nous confie TOUTES LES ASTUCES pour un rituel du matin réussi, chacun des deux auteurs détaillent sa méthode, ses “activités”. Mais aucun des deux ne dit la vérité. Enfin, toute la vérité.

Dans ces deux livres, on nous parle de ce qu’on fait dès le saut du lit. L’un pour prendre soin de sa maison, l’autre pour prendre sa vie en main. Ce qui pour moi est assez complémentaire. Ou plus exactement,  qui ne va pas l’un sans l’autre. Bref, je ne vous fais pas attendre plus longtemps.

AUCUN DES DEUX NE FAIT PIPI ! Oui, à aucun moment, de leur matinée, durant leur rituel,  ils ne vont aux toilettes. Et c’est vrai que cela pourrait passer pour une politesse de ne pas dire cela. Peut-être que cela ne se dit pas. Zut !

Derrière de ce constat édifiant, je me suis dit : “ON NOUS MENT”. Derrière cette observation somme toute banale, le message que je souhaite vous délivrer aujourd’hui est plus profond qu’il ne pourrait y paraître au premier abord. Si vous êtes encore entrain de me lire, je vous invite à encore prendre un peu de votre temps (ou à revenir finir de me lire plus tard).

  • Il y a quelques semaines, j’ai vu cette vidéo d’Alexis Santin : “Ce que je ne veux pas que vous sachiez de moi”.
    Je ne  le connais pas personnellement mais j’ai entendu “beaucoup de bien” à son sujet (les mots ne sont pas aussi justes que je le souhaiterais, vous saisissez l’idée). Elle dure 15 minutes mais cette vidéo vaut le détour – selon moi.
  • Et puis, j’ai lu le texte de Baptiste Mercier : “Tout le monde tout nu ! (sans blagues)”.  (Je ne comprends pas pourquoi le lien est barré, mais il fonctionne !)
    Je  le connais et je le précise, je n’ai aucun intérêt d’aucune sorte à partager ni cette vidéo ou ce texte. C’est libre et avec le cœur que je le fais. J’avais vraiment envie de partager cela avec vous.
    Le sourire aux lèvres (j’ai adoré son titre percutant et intriguant) , j’ai dévoré son message. Dévoré parce qu’il a résonné en moi avec force. Récemment, j’ai pris conscience à certains moments de ma vie de cette sensation : “Je me sens toute nue alors que je suis habillée”.

Prenez le temps de regarder la vidéo et de lire le texte de Baptiste !

On nous ment (parfois),
Je vous mens (sans le vouloir),
On se ment (à soi-même),
Mais on peut décider qu’il en soit autrement.

Mentir parfois par convention, par croyances, par politesse…

Mentir sans le vouloir pour se protéger, par omission…

Se mentir à soi-même pour refuse d’affronter SA réalité.

Alors moi aussi, je vous mens parfois sans le vouloir.

Mon engagement pour commencer 2017

Alexis Santin donne une place importante à l’engagement vis-à-vis de soi-même et aussi vis-à-vis des autres. Et lorsque je me suis engagée face à vous pour mon challenge 21 jours pour ranger ma maison, ce fût une belle réussite pour moi.
Je me demande comment je vais faire… Mais j’ai décidé d’essayer. Durant ce mois de janvier, je vais vous livrer ma part d’ombre loin des paillettes.

Je vous donne rendez-vous le 10, le 17, le 24 et le 31 janvier 2017 pour vous dire avec authenticité ce qui se passe pour moi dans mon activité, dans ma vie.
A l’heure où j’écris ses mots, je n’ai pas de plan, pas la moindre idée de ce que je vais vous dire. Mais je ressens au fond de moi ce besoin d’authenticité quitte à…. Quitte à je ne sais pas ! J’ai peur.

Et vous, quels sont les engagements que vous prenez ? vis-à-vis de vous même ? vis-à-vis des autres ?

Je vous souhaite une belle année 2017,

Chaleureusement,

Nadège