#J9 de mon challenge « 21 jours pour ranger ma maison du sol au plafond »

Huit jours intenses viennent de s’écouler. Entre cette période de rentrée, le challenge et surtout le fait que j’avais totalement omis de prendre en compte dans mon organisation le temps que je passerai à communiquer avec vous (sans parler des soucis techniques rencontrés), je dois dire que je me sens fatiguée.

Pause ?

Oui, depuis vendredi, je me demande, si dimanche, je ne vais pas faire une pause.
Oui, un pause pour me reposer, pour recharger les batteries, et pouvoir mener à bien mon challenge jusqu’au bout.

Pas pause ?

Non, je ne vais pas prendre une pause alors qu’on est dimanche : LA journée la plus longue dont je dispose dans la semaine pour ranger plein, plein, plein de choses…
Non, ce serait un sacrilège. Impensable !

Le vrai nœud du problème

Mais dans ma question le vrai nœud du problème : c’est la culpabilité. Vous savez celle qui s’invite sans prévenir. Vous prenez une pause mais vous pensez que vous devriez ranger, et alors là… Et alors là, vous ne profitez pas de la pause !!! Et cela, je ne voulais pas le vivre.

#J9 : le bilan

J’ai décidé en tout conscience de faire une pause dans le rangement mais pas dans le challenge. Un très bon compris je trouve !

C’est pourquoi j’ai fait trois choses :
→ Planifier la semaine à venir en fonction de mon agenda.
→ Visualiser les pièces qui me restent à ranger parce que je sais que je vais ranger les pièces qui m’impressionnent le plus.
→ Stabiloter la liste. Un truc de dingue ! Dans ma longue vie de todolisteuse, c’est bien la première fois que j’oublie de rayer ce qui a été fait. Cela m’a permis de célébrer toutes les pièces ranger du sol au plafond.

Je ne vous ai pas dit, j’ai fait un pari fou. Oui, je suis le style de personne à faire un pari fou dans un challenge. Je vous en parle très vite… Demain ?

A demain !

Suivez-moi !

[wysija_form id=”1″]