Je suis certaine que vous avez déjà entendu cette phrase :

“On en a jamais fini avec une maison”.
Je n’aime pas cette phrase. Parce que même si elle revêt une part de vérité, je la trouve déprimante à souhait.

Ou encore,

“Le rangement, c’est un éternel recommencement”

Et là encore, même s’il y a un peu de vrai, je peux vous assurer qu’en fait c’est même pas vrai. Pardon ? Je m’auto-contredis !  Ben ouais, c’est mon blog, je dis ce que je veux 🙂

Il y a rangement et rangement. Et je tiens à cette subtilité :

Il y a le GRAND rangement, celui que j’ai entrepris lors de mon challenge “Je range ma maison du sol au plafond” (que vous pouvez retrouver sur You tube). C’est le rangement de fond en comble, où on range et on organise et/ou réorganise tout son intérieur. Où on fait le tri, le vide, et on désencombre à gogo. Pour faire de sa maison, un endroit qui nous ressemble.

Il y a le rangement QUOTIDIEN qui est nettement facilité quand chaque chose a une place et quand l’espace d’une tornade tout reprend place. Parfois, je suis la première à me décourager quand je vois l’état de ma maison, et là, je me rappelle que j’en ai juste pour quelques minutes, que NON ce n’est plus comme avant.

Je ne sais pas si vous percevez cette subtilité et si vous avez pu l’expérimenter. Je vous assure qu’en prendre conscience est vraiment chouette.

Comme vous le savez peut-être si vous me lisez depuis début janvier, je traverse une période de brouillard. Et il y a quelques jours, j’ai listé ce qui me ressourçait et qui m’apportait de la joie.
Et j’ai bien failli passer à côté du RANGEMENT ! Ben oui, de prime abord, ce n’est pas ce qui vient spontanément. Pourtant, c’est assez naturellement que je me suis tournée vers le rangement pour commencer à y voir plus clair :

  1. J’ai trié les dossiers clients.
    Enlever les anciens plans du fidèle client qui a fait appel à vous plusieurs fois et ne garder que celui de l’actuel maison ou appartement, enlever les plans qui n’ont pas été retenus sur les projets de construction ou de rénovation, etc.
    Résultat : un sac poubelle de 50 litres → place aux nouveaux projets.
  2. Je suis entrain de réorganiser mon bureau.
    En 8 ans, mon activité a évolué mais mon organisation n’a pas suivi autant que je l’aurai souhaité, et j’y consacre du temps un peu chaque semaine. Je sais très précisément ce que je veux, tout est dans ma tête. J’aime aller dans les détails et au bout des choses.
    Résultat : achat d’un nouveau meuble de rangement→ place au montage.
  3. Je range mon ordinateur petit à petit.
    Alors, s’il y a bien un lieu qu’on peut facilement oublier mais qui est incontournable, ce sont les dossiers et fichiers de l’ordinateur. Je procède exactement de la même manière que dans ma maison :
    → désencombrer > mettre tous les fichiers qui ne servent plus à la poubelle (oui, parce que le don aux associations, ça marche moins bien dans ce cas. Et les vide grenier aussi. Ahahah !) .
    → Ranger et organiser > j’ai imprimé mon écran avec tous mes dossiers. Quand l’un d’eux est rangé, je stabilote.
    Résultat : j’ai moins de dossier → je suis plus efficace pour travailler (et j’ai pas fini ! 🙂 ).

Lorsqu’on a besoin de repos, on se dit que se reposer est la meilleure solution. CQFD !
Mais parfois, on peut retrouver de l’énergie en se mettant en action. Pour moi, le rangement devient ma boussole.

Nadège