Voilà, c’est dit !

“Je suis contre le lit à deux places.”

Mais avant de préciser ma pensée et vous expliquer pourquoi je suis contre. Je tiens à préciser que je sais que parmi vous, j’ai des clients et des futurs clients (ou pas !). Que je respecte votre choix, même si ce n’est pas le mien. Que ce que je m’apprête à dire touche beaucoup de maisons et d’appartements, car depuis 2009, j’en ai vu des intérieurs et des chambres :). Mais que j’assume pleinement ce que je vais dire.

 

Elle a dit “contre” ?

Oui, je suis contre le lit deux places pour les enfants. Ne me dites pas que vous pensiez que je parlais du lit pour les grands. oh ! Ben non !!!

Je suis contre parce que justement, ce n’est pas leur place.
Je suis contre parce que ça prend trop de place.
Je suis contre parce que c’est insécurisant.

Mais pourquoi ?

Je vous explique en détail pourquoi :

  1. En Feng Shui, il y a une chose qui est importante : c’est la symbolique. Et pour moi, un enfant n’a pas à dormir dans un lit à deux places, dans un lit d’adulte. C’est symboliquement lui donner une place qui n’est pas la sienne. Ce n’est pas l’aider à garder sa place d’enfant. Je reste convaincue (même si j’ai pas expérimenté puisque je suis contre) que cela impacte sur la relation parent-enfant.
  2. Je reprends ma casquette d’E.J.E. (éducatrice de jeunes enfants) pour rappeler qu’un enfant a besoin d’espace pour jouer. Que jouer “sert” à grandir. J’ajouterai même à bien grandir. C’est par le jeu que l’enfant apprend. C’est donc essentiel qu’il ait suffisamment d’espace pour jouer dans sa chambre. Et en général, un lit deux places dans une chambre de taille standard ne laisse plus de place pour le reste.
  3. Pour s’abandonner au sommeil, l’enfant (comme l’adulte d’ailleurs) doit se sentir en sécurité. Et le fait d’avoir un lit à sa taille permet de le sécuriser. Berceau – petit lit à barreaux-lit d’enfant – lit d’adulte : pour moi, voilà le chemin tout tracé pour bien dormir en fonction de son âge.

Voilà,  c’était pour moi le moment venu de partager cela avec vous.
Mais dîtes-moi, avez-vous fait l’expérience du lit à deux places pour les enfants ?

Nadège