Je me souviens, c’était au Salon Zen et Bio à Nantes, en 2011. Une cliente passe sur le stand pour me saluer et au passage me donner des nouvelles.
Et elle me dit tout de go : “Merci, grâce à vous, je me suis séparée”, le tout avec un large sourire.
Je suis abasourdie. Mon visage se décompose. Ma gorge se noue. Elle se met à rire. Ah ! Ouf ! Elle plaisantait.

Une personne arrive sur le stand, ma cliente s’éclipse me laissant emprise avec toutes ses émotions contradictoires. Puis quand je suis seule, elle revient et me confirme qu’elle s’est séparée de son conjoint. HEIN !?! Double choc. Elle ne plaisantait pas ?
Et elle sourit encore.

Oui, elle est vraiment heureuse du chemin qu’a pris sa vie. Elle me raconte les conséquences positives que cette décision a engendré comme, par exemple, sa fille qui faisait pipi au lit et qui a arrêté du jour où la décision a été annoncée.

Cette histoire me rappelle un conte taoïste que vous connaissez peut-être : le vieil homme et le cheval blanc (pour le découvrir, c’est ICI).
C’est un vieil homme tantôt envié par les habitants, tantôt considéré comme maudit. Il rappelle à chacun, que chaque morceau de la vie n’est qu’une étape. Et que ce qui pourrait paraître malédiction ou bénédiction ne l’est pas forcément.

Alors, il est important de se rappeler que l’histoire ne s’arrête pas … Elle se poursuit et on en connait jamais l’issu.

Avez-vous des anecdotes comme celle-ci à partager avec nous où la vie vous a surpris ?

Nadège